L’hommage aux victimes de la barbarie

hommage 1

Dès le premier coup de cloche de l’église paroissiale de la Transfiguration, Le Castellet a participé, ce 16 novembre 2015 à midi sur la place du Champ de Bataille, à la minute de silence nationale dédiée aux innombrables Morts de ce qu’on peut appeler désormais, le « Vendredi noir de la Barbarie ».

La municipalité*, Gabriel Tambon en tête, à laquelle s’était joint le personnel communal présent ainsi que des habitants de la commune, avait tenu, en effet, à honorer la mémoire de ces dizaines de victimes dont le seul tort avait été de se trouver au mauvais endroit, au mauvais moment. Quels que soient leur âge, leur couleur de peau, leur religion, elles sont tombées sous les balles de fanatiques meurtriers. A l’heure où nombre de ces innocents n’avaient pu encore être identifiés, il importait, donc, de leur rendre hommage et d’exprimer notre solidarité envers leurs familles.
Il s’agissait également, comme en janvier dernier où ces mêmes adeptes de la terreur s’en été pris à la liberté d’expression à travers Charly Hebdo, de manifester clairement et dignement mais avec la même détermination, notre refus de la terreur. La France, à l’image de ses communes, est debout et le restera.

hommage 2hommage 3

*Les élus travaillant hors de la commune s’étaient excusés ou représentés.

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.
En naviguant sur notre site, vous acceptez que des cookies soient utilisés pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts