8 Mai : L’hommage du Village et des Hameaux

8mai2016 g

Le 8 Mai 1945 qui marque la victoire des Alliés sur le nazisme, a été commémoré avec ferveur et dans le plus pur respect du protocole au Castellet. Au Village d’abord, où il revenait au Maire, Nicole BOIZIS, d’ouvrir la première des cérémonies en faisant part, avant la minute de silence, le dépôt de gerbe, La Marseillaise et le salut aux porte-drapeaux, du message du Secrétaire d’Etat chargé des Anciens Combattants et de la Mémoire. Celui-ci a tout d’abord rappelé que « tout au long du cycle commémoratif du 70ème anniversaire de la Seconde Guerre Mondiale qui a pris fin l’an dernier, la France, avec force, a rendu hommage aux femmes et aux hommes qui ont permis la Libération de notre pays.

«Certains avaient fait le choix de la France Libre sur tous les continents, a-t-il précisé. Les Forces française libres et ses soldats venus d’Afrique n’ont cessé de combattre pour la Liberté de notre pays.» Et de rappeler la Libération de la Corse et le Débarquement en Provence puis leur participation aux côtés des Alliés à celui de Normandie.

«La lutte fut aussi menée de l’intérieur, a-t-il poursuivi, dans l’ombre de la clandestinité et la répression nazie. Ces femmes et ces hommes ordinaires ont choisi la Résistance parce qu’ils étaient convaincus des valeurs qu’ils portaient, parce qu’ils cherchaient simplement à servir la France.»

8mai2016 pEtait également évoqué « le déchainement de violence jusqu’alors inconnu dans l’histoire » dont il faut aujourd’hui se souvenir des innombrables victimes : des refugiés ou des prisonniers de guerre jusqu’aux internés et aux déportés.

« Ces mémoires de courage et de souffrance, a-t-il encore précisé, doivent continuer à vivre, au-delà des commémorations. A vivre dans les lieux qui les incarnent tel que (…) bientôt le Mémorial du Mont-Faron, avant de conclure, (…) de toutes ces souffrances et de tous ces courages est née l’Europe libre et en paix : un héritage dont nous devons rester les gardiens vigilants. »

Comme il est de tradition dans notre commune, cette même commémoration était répétée avec tout autant d’émotion au Plan, au Brûlat et à Sainte-Anne.

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.
En naviguant sur notre site, vous acceptez que des cookies soient utilisés pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts